jeudi 26 mai 2016

De vent et de pluie (12)


Le silence célèbre l'absence
Sa sentence pose l'hypothèse de la paix

Le désordre fleurit comme un idéal
Une vanité d'effusions colorées

Sous la séduction gémit l'amère inconnue
L'équation a oublié la part du vent.









dimanche 15 mai 2016

Eau lente, mailles de joncs (13)

Les jours aiment les jours
Et accordent aux nuits
L'espoir de leur nature

Les jours suivent les jours
Rire dans l'azur 
Des pluies de demain
C'est espérer la sagesse des lointains. 
C'est espérer les lointains
Les lointains du demain.

Eau lente, mailles de joncs (12)

D'un chemin aux confins
Ce qui se tisse
Est toujours maintenant
Limpidité de la présence
Offrande retirée 
Dans le dé 
Où se coud le lien.

Eau lente, Mailles de joncs (11)

Rien du soir
Ne se pose sur les joncs
Seul le matin
Nourrit leur sève
Matin seul
Né d'entre deux nuits.