lundi 17 avril 2017

Quatrains (16)

Joues des jours qui se fanent
Les orties jubilent
Parmi des rêves de ronces
Des chairs  d'aubes mortes

2 commentaires:

  1. Et pourtant chaque aurore est neuve quand ronces et orties fouettent le sang .. :)

    RépondreSupprimer