mercredi 19 avril 2017

Quatrains (18)

On connait les fureurs hivernales
Une plaie sur des secrets de hasard
Les patiences d'août n'ont rien à leur envier
Une paix lourde dans l'idiotie de l'instant

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire