lundi 5 juin 2017

Quatrains (34)

Je suis sous un ciel sans fin
Comme un autel éventré
Braises et roses
N'ont plus de nuit où douter.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire