dimanche 11 juin 2017

Quatrains (40)

Je cherche ce pauvre vent d'autrefois
Qu' emportaient de joyeuses mains d'enfant
Ce vent lisse et ignorant trop riche maintenant
Cette brise d'aujourd'hui aux  reflets grimaçants

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire