mercredi 8 novembre 2017

Hors Service (3)

Les idées ne sont pas des images. Rien n’arrive à les figurer et leur représentation n’en trace qu’un portrait inanimé puisqu’en effet aucun contour ne les borne. Elles irritent notre sens des limites comme leur volatilité contrarie nos besoins en volumes et en racines. Sans origine,  sans sexe, en-deçà de la différenciation, les idées ondulent, se plissent et se nouent. Elles s’inséminent sous un ciel indifférent, strié de ténèbres sinueuses et d’énigmes aveugles où séjournent les lumières vives des chimères assassines.  

Etres aux allures impersonnelles et au maintien impassible, elles ne respirent qu’en forêts d’insomnie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire